8300 - VAR

Entraide et Solidarité

Alain Pastor

Premier Vice-Président SMLH Var

Commission Nationale Entraide et Solidarité

 

 

Une équipe :

- Alain Pastor, Vice-Président en charge de l'Entraide et de la Solidarité

- Henri Barbier, Expert

- Guy Payment, Expert

 

 

Organisation

Les délégués d’entraide et de solidarité :

Le rôle du délégué à l’entraide et solidarité est primordial et doit être valorisé au sein de son comité et de sa section.

Il a pour missions :

 • de prendre des nouvelles régulières des sociétaires dont ils ont la charge.

 • de visiter régulièrement les sociétaires en maison de retraite, EHPA, EHPAD ou vivant seuls.

 • de constituer des dossiers de demande d’allocation d’entraide pour les personnes en difficulté.

 • d’apporter les conseils utiles pour l’obtention des aides officielles et accompagner les personnes dans les démarches correspondantes. 

 

 

L’Entraide est la mission première de la SMLH

Elle vise à assurer une veille et un soutien à nos camarades et à leur famille :

Elle intervient à titre individuel dans le quotidien des aléas de la vie mais aussi lors de situations catastrophiques (inondations, incendies, épidémies) par exemple).

L’épidémie de Covid a illustré cette activité. 

Une large majorité de nos membres a été contactée par les comités afin de prendre des nouvelles, de rassurer ou d’aider. Cela s’est fait en un temps très court grâce à une mobilisation exceptionnelle.

Des dossiers d’aide individuelle sont montés en cas de besoin (allocations d’entraide ou allocations ou allocations décès) .  La réponse du siège intervient très rapidement.

La cible de nos actions s’ouvre à présent totalement à la jeunesse.

Si les aides aux personnes âgées se rencontrent le plus souvent lors d’accidents de la vie les aides à la jeunesse peuvent accompagner des projets de vie. Il ne s’agit pas de bourse avec un barème mais de projets ambitieux par leur objet  et/ou par la situation personnelle du demandeur.

 

La Solidarité s’adresse à l’ensemble de la population 

La typologie des aides est identique à celle accordées au titre de l’entraide.

 

L’action collective envers les « Séniors »

1/ L'un des axes développés par la SMLH dans sa politique d'entraide consiste à conventionner des maisons médicalisées au regard de la qualité, du confort et de la sécurité que ces établissements offrent aux résidents. Ces établissements sont sélectionnés après enquête. (*)

Les critères de tarifs et d'environnement géographique sont également pris en compte.

Les conventions signées permettent à nos membres de bénéficier d’une facilité d’accès. En contrepartie, la SMLH finance un projet développé par l’établissement pour améliorer le bien-être des résidents qu’ils soient membres de la SMLH ou pas. 

(*) Voir la liste des établissements conventionnés.

 

Comment peut-on y accéder ?

En s'adressant au comité de la SMLH d'appartenance.

 

2/ Les Accueils de jour :

L’accent est mis par les pouvoirs publics sur le maintien à domicile des malades. De nombreux dispositifs permettent aux aidants de pratiquer cette garde à domicile sur la durée.

Cependant, la situation des malades atteints de maladies neuro dégénératives évolutives rend particulièrement difficile ce maintien pour les familles. L’aidant principal décède souvent avant la personne aidée.

Des structures associatives spécialisées viennent en aide à la fois aux malades et aux aidants retardant le placement du malade en EHPAD et soulageant les aidants.

La SMLH a délégué à la Section du VAR le soin de mener des expérimentations dans ce domaine pour aider ces associations en finançant des actions de bien-être.

Cette expérimentation est en place dans deux structures l’une sur l’Ouest varois et l’autre dans le secteur Fréjus – Saint Raphaël.

 

3/ La cohabitation intergénérationnelle solidaire

La cohabitation intergénérationnelle solidaire - action pilote lancée en juin 2022 - permet aux propriétaires ou locataires de plus de soixante ans de proposer une chambre à un jeune âgé de dix-huit à trente ans à un coût modeste.

C'est une solution à la fois pour nos sociétaires isolés et pour les jeunes en recherche de logement pour leurs études, leurs stages, leur apprentissage ou le début de leur vie professionnelle. 

Pour appliquer cette CIS - cohabitation intergénérationnelle solidaire - sur le terrain, la SMLH s’appuie sur le réseau Cohabilis et ses associations qui se chargent des sélections des demandeurs, des mises en contact et de toute la partie administrative : élaboration du contrat et suivi entre les deux parties.

Contact : Alain PASTOR alain.pastor83@orange.fr